Psyché. Miroir et métamorphoses.
     

Psyché. Miroir et métamorphoses.

1979-85. Le monopole d’état sur les radios et télés va tomber. L’arrivée de la gauche au pouvoir est une victoire, mais aussi une déprime, celle d’une lutte qui se retrouve sans objet, qui va devoir se réorienter. Une période de flottement ou des militants qui ont mûri changent de vie. Une lutte reste féroce, celle des féministes, un combat contre les hommes, contre tous les hommes, sans dialogue. Dans ce contexte d’invectives et d’accusations, difficile de ne pas se sentir coupable d’être un homme. Mais où est la responsabilité ? C’est quoi être un homme ? À quoi ça tient ? On parle aussi de la représentation du sexe sur les poupées. La remise en cause du carcan du genre ne s’écrit alors qu’au féminin. Avec pénis ou sans pénis, avec des poils ou sans poils ? À poil en tout cas. Un corps nu interroge son reflet.